La WWE court après sa nouvelle star !

Historiquement, la WWE a souvent mis en avant ses vielles stars établies et les pushs prenaient bien du temps et des étapes pour un petit jeune. Cependant, ces dernières années les nouveaux sont projetés sur le devant de la scène à une vitesse étourdissante. Ceci ne semble pas être si remarqué que ça alors que les mises en avant d’inconnus sont spectaculaires. Ce syndrome ne reflète-il pas la volonté maladive de la WWE de trouver son nouveau « Austin », son nouveau « Rock » en ces temps d’audimat morose ?




1- Les pushs de fou !



Les nouveaux (à la WWE pas dans la lutte, précision importante)ont une chance exceptionnelle à la WWE. Du jamais vu ! L’ampleur et la fréquence des pushs est impressionnante…


A- Sheamus : l’exemple évident


Il débute le 30 juin 2009 à la ECW. Le 13 décembre 2009, il a la plus grande ceinture de la WWE en battant la plus grande icône actuelle de la WWE !


Finalement, est-il besoin de développer davantage que cette introduction ? En moins de six moins un « inconnu » de la lutte devient champion de la fédération la plus connue dans le monde. Surréaliste. In gimmick, il élimine Triple H une des plus grandes stars du milieu et obtient même un deuxième titre. On atteint là des sommets qui semblent irréelles en comparaison avec l’échelle temporelle. En six mois, il passe de nobody à champion du monde et en un an et demi, il est double champion et est présenté comme celui qui a détruit HHH (15 carrière à la WWE quand même).


Cette progression exponentielle aurait-elle été possible à une autre époque ? De plus, il n’est pas le seul…


B- Nexus : un gang de rookie menace numéro un de la WWE.


Voilà un gang de jeunes inconnus du grand public qui va devenir instantanément LA menace de la WWE.


Le 7 juin 2010, la Nexus, gang de rookies, débarque à un raw et met tout à sac et détruisent Cena, Punk, Luke Gallows, Jerry Lawler, Matt Striker et tout ce qui bouge. Il détruise la légende Hart , interviennent dans le main event du PPV, atomise Steamboat et McMahon et toutes les stars de la WWE comme Jericho, Edge ou Taker… Recadrons les choses. On parle d’un gang d’inconnus ayant un impact monstrueux sur la plus grande fédération de lutte. La NWO et la DX étaient composés de stars établies et n’ont même pas eu autant de projecteurs mis sur eux au début. C’est quand même énorme ! Voilà une incroyable opportunité pour ces membres.


Si on souligne aussi que j’ai déjà fait trois chroniques sur ce gang , ce n’est pas un hasard finalement.


C- Drew, NXT and co


Les autres exemples sont légions. Voyons rapidement le sujet.


Fin Aout 2009, Drew McIntyre, là aussi rookie pour le grand public, arrive à la WWE et se trouve présenté comme l’élu par le boss en personne. Décembre 2009, il devient champion intercontinental. Même s'il semble en stand by récemment, sa progression a été rapide. Plus largement si on regarde les feuds et les pushs cela tourne autour de recrues récents : Alberto Delrio, Kingston (décembre 2007), Ziggler (septembre 2008 si on ne compte pas la squad ridicule), Swagger (septembre 2008), DiBiase (mai 2008)… .
Finalement même le Miz et CM Punk paraissent anciens à coté alors qu’ils ont débuté qu’en 2006 à la WWE. On parle de lutteurs mis régulièrement au même niveau que des stars de la lutte ayant des dizaines d’années derrière eux : Big Show (15 ans), HHH (15 ans), Taker (20 ans), Rey et Y2J (14 ans), Edge (12 ans), Cena et Orton (8 ans)… Les lutteurs récents ont globalement une bonne exposition et bénéficient d’une période très intéressante pour eux.

Enfin, NXT n'est-il pas l'émission représentative de cette volonté de trouver des jeunes rookies et de les mettre en avant en leur accordant une émission complète ! Une émission entièrement consacrée à cette logique c'est quand même un signe fort de la part de la WWE. Nous en sommes à trois saisons pour ce concept, ce qui perdure donc sur la longueur et va au delà du "one shoot".


Après un diagnostic, il convient d’analyser les raisons de ce constat. Pourquoi ces multiples pushs qui dégainent plus vite que leurs ombres ?


2-Le pourquoi du comment


A-La peur de perdre LA star de demain


La WWE a peut être peur de laisser passer LE lutteur de demain.


Quand on analyse les débuts de surpushs qui d’un coup s’arrêtent pour ensuite se reporter sur quelque d’autre, on peut se poser la question de la logique de tout cela. A une époque, on voit en MVP le futur puis plus rien. Drew semble être LA star absolue et le voici tombé en tag team avec Cody qui a le droit à une gimmick toute neuve et une mise en avant là aussi très frivole. Swagger oublié de tous avant de se retrouver champion et de nouveau rien. Les exemples sont encore légions mais le schéma est toujours le même. Des surpuhs souvent avortés aussi vite qu’ils sont arrivés. Que cela concerne des inconnus ou des lutteurs mis de coté.
C’est comme si cela était « incontrôlé », comme si la WWE voulait rapidement savoir si elle n’a pas dans son rooster le potentiel de demain. Il y a de moins en moins de construction d’un push sur la durée sans griller d’étape et du coup on se retrouve avec Sheamus champion du monde après six mois de présence, Alberto qui élimine dans son premier match Rey ou Drew mis en avant puis le soufflet qui tombe aussitôt. On est loin des nombreuses années pour la construction d’une icône. Les choses vont vite désormais car la WWE ne voudrait pas que la concurrence récupère l’élément clef de demain.


Avoir les deux, trois stars de la lutte n’est-il pas finalement le point important pour représenter la lutte ? La WWE ne cherche-t-elle pas à retrouver les niveaux de popularités d'autant ?


B-La nécessité de trouver sa star médiatique à la mode


La WWE a pourtant son Cena mais cela ne semble pas suffire.


Cena fait très bien le job mais la WWE ne semble pas fermer à l’idée de trouver une star du même niveau voir au delà. En effet, Cena est le leader incontesté actuellement mais il l’est pas rapport à quelle niveau ? Les ratings et la popularité actuelle ne peuvent être satisfaisantes au regard du passé et la WWE cherche peut être l’élu capable d’être le leader d’une WWE populaire à un niveau plus élevée. C’est comme si Cena était le leader d’une deuxième division alors que la WWE veut un leader d’une première division. Ou encore que Cena était le chef de la locomotive mais que la WWE veut un TGV avec son chef. La WWE veut plus que son statut actuelle et pour cela elle cherche certainement le déclic, l'élément déclencheur. Cette logique peut se tenir car on a souvent considérer Austin comme la première étincelle de l'ère attitude. Mais la WWE ne peut oublier que Cena peut évoluer et avoir ce rôle.


La star soit mais la WWE n'a pas eu vraiment le choix finalement vis à vis des surpushs...


C- Du sang neuf !


La WWE peut également vouloir renouveler ses stars sur la retraite et rependre un air de fraicheur sur sa fédération.


Les grandes icônes sont soit parties (HBK par exemple) ou sont soit sur une fin de carrière proche (Taker, Rey, Show, HHH, Y2J...). La WWE n'avait pas le choix que de renouveler rapidement les références dans l'esprit des spectateurs. Elle devait "imposer" parfois voilement dans nos esprits de nouvelles valeurs sures de la lutte. Sheamus par exemple trouve désormais beaucoup de fans le considérant au même niveau qu'un HHH ou Orton alors qu'objectivement il est presque "puceau" à la WWE. Mais la WWE a réussi ce tour de force de positionner des inconnus au même niveau que des anciens de 10,15 voir 20 ans ! Avec le recul, c'était gonflé comme tentative mais cela fonctionne.

De plus, ces "jeunes" (parfois jeunes qu'en apparence) apportent un vent de fraicheur agréable même si cela ne se traduit pas sur les ratings. On a l'impression d'avoir enfin de l'inédit loin des Foley vs HHH 25eme prise. Quand on regarde le roster actuel, on voit finalement peu d'anciens.


Neuf c'est bien mais attention que cela n'aille pas trop vite pour le public...



L'époque actuelle est passionnante car elle représente les fondations de demain. Parmi le roster se trouve les leaders de la lutte de demain et nous avons la chance d'assister à la construction des fondations de l'avenir de la WWE. Parfois cela peut irriter, énerver de voir des privilégiés ne pas suivre toutes les étapes de leurs ainés mais c'est un mal nécessaire pour la WWE qui a trop attendu pour renouveler ces icônes et s'est retrouvé au pied du mur...



Merci à Darkside. 'FnLutte.com'


09/10/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres