[Chrosniques] Night Of champions : avant, pendant, après

Voici un type de chronique assez spécial qui a ici pour but de traiter sur le dernier PPV sur le PPV mais aussi dans ses alentours, ce qui inclue une petite Review (donc pas une "grande" comme pour MITB dernièrement), sur les préparations du Show puis sur les répercussions qui suivront. Puis désolé pour la longueur… Alors, c'est parti :


Ce qui commença à Summerslam, et suivit ensuite

Ce fut bien entendu le début d'une énième feud entre Kane et Undertaker, cette fois autour du titre mondial. Jusqu'à Summerslam, Kane culpabilisa son rival du moment Rey Misterio (d'avoir mit à mal le Deadman) jusqu'à que Taker ressurgisse au PPV pour accuser son "frère". Par la suite, Kane avoue les gestes et fait comprendre qu'il en avait marre de vivre dans l'ombre de son frère pendant toutes ces années et que cette fois-ci, l'heure de la vengeance a sonné. Kane est montré comme très destructeur tandis que Taker éprouve quelques misères à s'imposer. En témoigne d'ailleurs le récent segment à Smackdown où Kane l'écrase facilement.

Autre histoire, celle où Melina récupéra le titre des Divas à Summerslam et que sa feud avec Laycool a démarrée juste après, donc lors du PPV. Lors de Raw, Michelle défia Melina pour Night of Champions dans un match unifiant les titres féminins. Celle-ci accepta à condition que cela se passe dans un Lumberjack match, ce que la blonde a accepté à son tour. Cela dit, il restait à déterminer qui dans la team Laycool allait combattre au PPV. Les 2 potiches chargèrent donc Kaval de tirer un nom au pif (à l'aide de multiples étiquettes dans un chapeau) et c'est Michelle qui fut tirée au sort. Mais Layla découvrait ensuite que le nom de Michelle était inscrit sur toutes les étiquettes, démarrage de feud prochainement ?

Ne pas oublier la saga Danielson/Mizanin. Même si la feud a + ou - démarré durant la 1ère saison de NXT, elle a du passer à la trappe suite au renvoi soudain de Bryan. Lors de Summerslam, Miz pensait qu'il allait être le 7ème membre dans la Team WWE face au Nexus, mais à la surprise de tous, Bryan est revenu à la WWE et fut désigné par Cena comme étant le 7ème homme. Furieux, Miz attaqua son ancien rookie en traître pendant ce main-event et la feud démarra pour de bon avec cette fois le titre US dans le décor. Alex Riley (rookie du Miz dans la saison 2) s'implique dans cette rivalité aux côté du Miz, mais sans vraiment se montrer utile.


Ce qui était déjà entamé lors de Summerslam

Il faut reconnaître que certaines rivalités perdurent. Il y a d'abord l'épisode Sheamus/Orton, qui suite a une DQ lors PPV, verra d'autres revanches. On retrouvera donc ces 2 lutteurs s'affronter pour le titre, mais avec l'ajout supplémentaire de 4 challengers pour Sheamus : Edge, Y2J, Cena et Wade Barrett. Ce match là se fait par élimination, donc "c'est le dernier debout qui gagne" et dans l'optique où la feud Orton/Sheamus se poursuit encore et au moins jusqu'à Hell in a Cell, il serait donc logique que l'un des 2 gagne et que l'autre soit le dernier éliminé.

On peut ensuite parler du championnat intercontinental entre Dolph Ziggler et Kofi Kingston. Malheureusement, non seulement ils ont remis un 775ème affrontement entre les 2 lors de NOC, mais ce match aurait pu être l'occasion de faire comme pour le WWE Championship, à savoir faire un multi-man match plutôt que de poursuivre dans la non originalité. La seule nuance ici est que si Dolph est disqualifié ou compté Out, il perd le titre. J'avoue que ça ajoute légèrement du suspense, mais ça reste insuffisant au niveau de l'intérêt. Je sais pas, on aurait pu rajouter MVP et/ou Jack Swagger, mais même pas car la WWE n'en fait qu'à sa tête. En espérant que le gars qui sortira champion IC à NOC passe immédiatement à autre chose, tout comme pour le perdant du match.

Enfin, dans un match qui sort du contexte du PPV, le Big Show affronte CM Punk dans un match qui n'a pas de titre à l'enjeu, ni aucun autre enjeu. Honnêtement, ces 2 là ont au du temps d'antenne à Summerslam et je pense que d'autres gars aurait du prendre la relève lors de NOC (pour ce qui est d'avoir du temps en PPV) et de ce fait, j'aurais préféré qu'un match MVP Vs Jack Swagger soit présenté à la place (et que ce soit Punk Vs Big Show qui se soit déroulé à Smackdown et non l'inverse comme on l'a tristement eu).


Début de la fin pour Nexus ?

Durant leur première apparition, le clan a fait un impact. Un dit impact qui s'estompa au fil des semaines. Lors de PPV MITB, Cena a réussit à chasser le Nexus à lui tout seul après sa défaite contre Sheamus. Puis à Summerslam où Cena récupéra toute sa santé 2 minutes après avoir mangé un DDT sur le béton. C'est vachement crédibilisant pour Wade Barrett que de se faire prendre en STFU par un gars qui était encore au sol... puis de Tap-out immédiatement. Darren Young fut expulsé du groupe le lendemain. La blessure de Skip Shieffield (qui ne reviendra pas avant 2011) n'arrangea guère les choses et nous voici rendu à 5 gars dans le groupe. Pas de remplacement alors que le "number's game" était une des forces du groupe. Les attaques backstages et sournoises sur des lutteurs, ça aussi on ne le retrouve plus.

Cela dit, la crédibilité du groupe s'est vu offert une seconde chance quand ils ont remporté un 3 Vs 5 (encore dans un Tag team éliminatoire). Je ne compte pas Edge et Y2J dans le lot qui se sont retirés eux-mêmes, mais avoir pu pinner Sheamus, Orton et Cena + ou - clean dans le même match, c'est déjà ça d'obtenu. En revanche, les 5 "survivants" de Nexus se sont fait "buried" une fois de + lorsqu'ils sont intervenus dans un Table Match impliquant John Cena et Randy Orton.

Au PPV, le gars qui a remporté la saison 1 de NTX fera valoir sa clause de n°1 contender lors de NOC, reste à voir comment il sera exposé lors de ce match. Enfin, quelques détails intéressants : toues les membres de NXT Season 1 ont commencé à participer en PPV lors du Main-Event de Summerslam. Deux d'entre eux, à savoir Wade Barrett et Daniel Bryan se retrouvent en même temps impliqués dans un match de championnat lors de Night Of champions.


Night Of Champions : Quick Review

Dolph Ziggler Vs Kofi Kingston : Belle séquence de takedowns pour commencer. Dolph domine une large partie du match sans que Kofi riposte, alternant des phases Chinlock-frappes-chinlock-big move-Chinlock, etc... Autrement dit, un passage qui ne fait pas avancer les choses mais l'offensive de Ziggler est variée et l'ensemble est solide d'une manière générale. Dans un spot bizzare, j'ai cru que Ziggler allait contrer un crossbody en Codebreaker quand je l'ai vu bondir bien avant que Kingston ne lui atterrisse dessus. Après les Chinlock, Ziggler a ensuite multiplié les prises du sommeil (ce qui doit faire un gros paquet de moves d'immobilisations portés durant le match). Cependant, j'ai beaucoup aimé le Finish lorsque Ziggler comprend que ce serait fatal pour lui si Kofi reçoivait une "Vickie slap", suivi d'un enchainement éclair à la fin qui se finit en Zig Zag. Donc un bon Opener pas désagréable et fort regardable. **3/4

CM Punk Vs Big Show : Encore un match plaisant mais différent du précédent car on a ici logiquement droit à un petit contraste de style et d'envergure. Punk utilise sa stratégie et sa vitesse pour dominer le Big Show, mais celui-ci se montre résistant. Encore une fois, l'action est solide mais encore moins développé notamment à cause de la fin où Big Show porte sa grosse droite juste après avoir riposté d'un Spear. Donc match plaisant mais trop bref, même si Punk a eu l'opportunité briller un peu (en tout cas + que Luke Gallows face au même Big Show). *3/4

Daniel Bryan Vs The Miz : Très bon match, même si Miz méritait de conserver son titre. Le match est assez long, mais l'action est très rapide, variée et encore une fois, solide et fluide. Story intéressante auquel Miz travaille le bras de son adversaire tout au long du match afin de ne pas de faire prendre dans LeBell Lock. Mais à l'inverse de l'Opener, je dirais que l'offensive du Miz est ici + créative, notamment avec un Arm Breaker à l'aide des cordes et sans séquence de répétitivité. Bryan se met en valeur en plaçant des assauts acrobatiques de toute beauté, ainsi que ses fameux stiff Kicks et Miz l'a très bien suivi à son rythme. Notons de remarquables nearfalls sur la fin et un Finish venu de nulle part alors que Miz se fait surprendre dans la LeBell Lock sans s'y attendre. Miz, qui ne parvient pas à se sortir de la situation, finit par tap-out, tandis que la foule est à fond dans cette fin de match. ***1/2+

Michelle McCool Vs Melina : Combat féminin que j'ai trouvé assez foireux. Il y a 3 spots bons : le Flip-over Neckbreaker de Michelle, le 1er Bump de Melina à l'extérieur et le Powerbomb contré en Facebuster. A part ça, on se retrouve avec des coups et des moves placés n'importe comment et n'importe quand (donc pas de construction élaborée) et ce, sans que les actions soit fines ou précises. Ajoutez à ça un lamentable botch de Michelle qui balance les 2 catcheuses à l'extérieur, l'intervention des bûcheronnes qui rendent le match encore + confus et le Kick sloppy qui terrasse Melina et on obtient un généreux 1/2*. Notons qu'une simple intervention de Layla est + efficace que toutes les interventions défaveur de McCool de la part d'une dizaine (ou presque) de divas.

Le gars qui se blesse tout le temps Vs Kane : demandez-vous pourquoi il n'a pas participé au PPV Fatal-4 Way et aussi pourquoi il est si peu présent dans l'année et vous comprendrez pourquoi je l'appelle comme ça... Bien que le match ne soit pas des + passionnants ou particulièrement intéressant, il a néanmoins le mérite d'être radicalement différent de tous les autres de la carte. En effet, l'action est ici une bagarre qui se déroule en grande majeure partie en dehors du ring, voire même près du titantron en début de match. Le rythme est assez lent (normal vu l'âge et le gabarit des participants et l'un d'entre eux prendrait le risque de se blesser à nouveau) mais quelques jolis spots (le saut de Taker par dessus la balustrade, Kane projeté contre un pilier) permettent de rendre l'ensemble + regardable. Il n'y a pas de temps mort, mais les coups portés manquent de précisions, certains sont même carrément loupés. Finish plaisant auquel Taker enchaîne ses 5 Moves Of Doom mais voit son Tombstone renversé par Kane à la fin. Donc au final un match + que passable on va dire. **1/2

Tag Team Turmoil : un match relativement limité dans son intérêt déjà dans la mesure où il n'y a pas de build-up. On se retrouve avec des lutteurs solo qui font office de bouche-trou comme équipes. J'ai été surpris de l'élimination plutôt rapide de la Hart Dynasty, sinon on se retrouve avec une série de matchs non développés. Santino fut présent pour la comédie et Kozlov a été inactif. On a eu droit à un sympathique combo de Strongest Slam + SSP. Puis une domination interminable de Cody Rhodes et Drew McIntyre sur Evan Bourne. Suivit de Mark Henry qui frappe Cody dans le vide et Drew qui vient déjouer une manoeuvre combiné de ses adversaires, permettant à Cody d'achever Bourne avec son Cross Rhodes. Ca se laisse regarder, mais la seule raison d'être de ce match, c'est que le concept du PPV oblige à défendre tous les titres, dont celui qui est à l'enjeu dans ce match là. *

6-Pack Challenge : un début difficile à suivre avec 6 lutteurs dans le ring à la fois, mais après l'élimination de Jericho, c'était fun de voir les 5 autres le regarder quitter l'arène plutôt que de continuer de se battre. L'ensemble est relativement lent et je dirais même que le match Taker/Kane avait + d'action. On a quelques passages cool, comme le team-work Sheamus/Edge (honnêtement, j'ai trouvé qu'ils formaient un duo + intéressant que tous ceux qui ont combattu dans le match précédent...), la folle séquence menant à l'élimination de Edge et Nexus qui vient distraire Cena pour que Wade l'élimine. Une séquence finale composée d'un simple Bicycle Kick suivi du Crucifix contré en RKO, ça fait très léger. Orton qui "bury" le Nexus c'est pas nouveau mais cependant ça devient aussi au le tour de Sheamus, qui est lui supposé être un Top Heel établit. Main-Event que j'ai trouvé bof, attirant quelques sourires par moments mais sans +. Pas assez d'action à mon goût et un Orton exposé trop fortement par rapport à ses adversaires. **1/4

Verdict : C

The Miz mérite vraiment d'être le futur de la lutte. En + d'être un dieu en tant que Showman, son match ici fut de loin le meilleur de la soirée ! Etonnamment, la 775ème rencontre entre Kofi et Ziggler arrive second sur le podium suivi du match entre les 2 vieux géants. Le reste est + ou - à jeter en ce qui me concerne. Un PPV quelque peu meilleur que Summerslam, donc relativement passable surtout grâce à Miz Vs Bryan.


Nouveaux horizons pour le titre IC ?

Pourvu que le match entre Ziggler et Kofi était le dernier. Le blond a conservé de manière + ou - clean donc on peut espérer un nouveau challenger. Aux dernières nouvelles, Christian est Out, tout comme certainement Matt Hardy donc il reste MVP et... je ne vois pas d'autres possibilités. Big Show ? Peut-être que Kaval ferait office de bouche-trou. Mais il n'est pas certain que Ziggler ait un nouveau rival, déjà qu'il est embarqué dans une dispute entre Vickie et sa rookie. Et dans l'immédiat, je le vois mal défendre son titre dans un PPV qui se produira dans à peine 10 jours.


The Miz ?

Alors lui, il aura jobbé contre tout le monde cette année. Pas que contre les gros noms, mais aussi la Hart Dynasty, Bret Hart (qui n'est plus rien en 2010), R-Truth et maintenant Bryan Danielson (qui n'est une star que sur les forums). Ce serait donc surprenant de le voir intégrer le haut de l'affiche après tout ça, mais qui reste quand même tout à fait possible avec son MITB. Notons qu'il trimballe toujours son rookie de NXT Saison 2. C'est bizzare mais l'union Miz & Alex Riley me fait penser à Jericho + Lance Cade. Comme pour Cade à cette époque, Riley est là pour se prendre des coups et montrer qu'il existe.


La maison de retraite continue autour du titre World Heavyweight

Déjà, je comprends pas pourquoi ces gars squattent le Main-Event en... 2010 (imaginez alors ce qui se passer au retour de HHH !). Ensuite, pourquoi Kane champion seulement maintenant ? Pourquoi maintenant et pas avant ? Ne serait-il pas trop tard pour lui en 2010 ? Cette feud là, c'est quand même "13 years in the making". Pourquoi le Management refuse de passer à autre chose et préfère vendre son produit sur des vieux (ah mais je sais, c'est pour empêcher d'autres gars d'atteindre le sommet) Avec en + le retour de Paul Bearer, on retombe dans les années 90. Non franchement de ce côté là, la WWE ne vaut pas mieux que la TNA avec sa renaissance de la ECW.

Donc cette feud qui a reprise pour la énième fois lors de Summerslam ne s'est même pas finit dans ce PPV malgré la présence d'une fin clean, mais il y aura une revanche en HIAC. Et après, est-ce qu'on se décidera enfin à remettre dans le "title picture" des gars qui ont moins de 43 ans ou bien on fera perdurer ce cirque de Kane Vs Undertaker autour du titre jusqu'en 2025 ? Ah c'est sûr que des gars comme MVP, Kofi ou Masters ne sont pas crédibles tellement ils ont jobbé sur ces 2 dernières années. Pourtant lorsqu'ils sont bien utilisés, ils peuvent devenir aussi Over (surtout MVP) et ils pourraient peut-être faire vendre (si Bradshaw a pu devenir une star, pourquoi pas eux ?). Et ne parlons pas de Swagger qui n'a toujours pas pointé le bout de son nez dans un PPV, lui qui était supposé être l'avenir.


Alors, qui est le + fort entre Nexus et la Spirit Squad ?

Rien à rajouter entre Sheamus et Orton qui auront surement bouclé leur chapitre à HIAC. Le roux barbare va se faire écraser dans un RKO à la fin, donc rien d'autre à dire. Mais ce qui est devenu encore + intriguant, c'est là où en est rendu Nexus. La force de ce clan c'était le "number's game" et alors qu'ils ne sont plus que 5, la WWE n'a même pas songé à y rajouter 1 ou 2 gars. Le Nexus compte donc aujourd'hui 5 membres, tout comme la Spirit Squad autrefois. La différence, c'est que le Squad a détenu un long règne Tag, ils n'ont jamais cherché à se montrer menaçant et ça prenait 2 grosses stars pour les mettre Out, à savoir HBK + HHH et ce clan a duré presque une année. Aujourd'hui, Cena peut se démerder tout seul contre le Spirit Squad version 2010.

Et dans 10 jours, il suffit que John Cena batte Wade Barrett et ainsi, la version 2010 du Spirit Squad aura durée nettement moins longtemps que celle de 2006. Surtout, que penser du dernier Raw où Wade n'a même pas été foutu se s'imposer contre Cena malgré l'aide de ses 4 compères ? Même si Cena en a plein les bras avec 4 gars, il peut aussi s'occuper du Leader en même temps. Nexus prendra un tournant très important au PPV Hell in a Cell puis... c'est marrant mais quelques mois + tôt, on a aussi eu droit à une condition de match similaire, à savoir si Misterio perd, il joint la SES. C'est bien ce qu'on pouvait se dire, il suffit de comprendre qu'on ne verra jamais des stars comme Cena ou Misterio dans un clan Heel, ce qui renforce ainsi la certitude sur leurs victoires respectives.

Puis c'est juste l'affiche qui tue tout le suspense : John Cena Vs Wade Barrrett. Allons, ce match s'est déjà produit. Pas qu'il fasse office de "déjà-vu", mais c'est juste les résultats qui font parler. Cena a déjà finit Barrett en même pas 3 minutes dans un Beat The Clock Challenge. Et les 2 se sont affrontés à Summerslam. Cena s'est mangé un DDT sur le béton, et alors qu'il voyait les pieds de Barrett, le prochain Move du match était malgré tout le STFU de Cena sans même que Wade s'en sorte après.


WWE-Event.Net


26/09/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres