[Chronique] Smackdown du 15/10/10 En Détaille

Ce Smackdown était presque entièrement consacré aux Qualifications Matchs pour Bragging Rights.


Et contrairement à Raw, les matchs étaient assez équitables, avec de belles confrontations (contrairement aux matchs du genre Punk vs Bourne ou encore Sheamus vs Daniel Bryan lors du Raw de lundi).
 

La soirée commence par un premier match sympathique, Cody Rhodes vs Rey Misterio, ce qu'on peut dire c'est que Rey nous a rassuré sur son état, il a eu du mal à rentrer dans le combat, mais a été très courageux, avant de renverser la situation est d'effectuer le 6-1-9 !
 
Smackdown annonce la couleur dès le début, l'ambiance est déjà impressionnante.
 
Dans le vestiaire Kaval arrive très décidé pour parler au Big Show et lui demander sa place à Bragging Rights.
Le Big Show accepte d'affronter Kaval, si Kaval résiste 5 mn face au Big Show, il valide son billet pour Bragging Rights.

 
Le deuxième billet va se jouer entre MVP et Jack Swagger, MVP domine, effectue le Ballin', mais avant qu'il puisse effectuer son finisher, Swagger sort sur du ring, sa mascotte gêne MVP qui se fait surprendre par Swagger, qui le gêne sur les marches en métal, le remet sur le ring avant de le faire éliminer avec le Ankle Lock.
 
Swagger rejoins Rey Misterio et le Big Show.
 
Les matchs se suivent et ne se ressemblent pas, Alberto del Rio affronte Chris Masters, et malgré que le maître du Master Lock se montre très impressionnant, Alberto del Rio tient bon, et réussi à délivrer le Scissored Armbar à Chris Masters qui abandonne.
 
Del Rio est le 3ème qualifié.
 

Et enfin le Rated R Superstar apparaît, il affronte Dolph Ziggler, l'Intercontinental Champion (je vous l'ai dit personne n'a eu de match facile).
Edge domine, mais à 2 reprises Dolph Ziggler passe pas loin de réussir le Zigzag et le Sleeper Hold, mais Edge se montre très malin.
Alors que Edge jette Ziggler à l'extérieur du Ring, il tente de lui délivrer un Spear, mais Ziggler l'évite et contre avec un Zigzag, sur Edge qui atterit sur les steel steps (les marches d'acier).
Finalement, Edge évite le count-out de peu, et alors que Ziggler tente de tombé sur son adversaire en sautant de du coin, Edge le reçoit avec un Spear, et effectue le tombé.
 
Plus de peur que de mal, le tandem de Smackdown Big Show-Edge que j'avais annoncé sera bien présent à Bragging Rights.
 
Big Show qui jusque là resté sur le bord du ring avec les commentateurs, rentre sur le Ring pour affronter Kaval.
Kaval ne fait clairement pas le poids, Matt Striker déclare que le Big Show aurait pu tué le match en 30 secondes, mais le Big Show continue à "punir" Kaval.


Il ne reste plus que 40 secondes, Big Show n'a toujours pas effectué son Chokeslam sur Kaval mais le sort du ring, Kaval remonte sur le ring et réussi à mettre quelques coups de pieds au capitaine de Smackdown.
Et finalement le compte à rebours sonne.
Kaval est qualifié pour Bragging Rights.

Big Show rentre tout sourrire au vestiaire, amusé par la situation, et pas fâché au final de récupérer un co-équipier aussi courageux.
Mais un rebondissement incroyable à lieu !
Un catcheur inconnu au bataillon arrive sur le ring et déclare que si quelqu'un mérite une place à Bragging Rights se n'est certe pas Kaval mais lui.


Alors qu'il s'apprête à monter sur le ring, Theodore Long débarque et déclare qu'après les 5 minutes à combattre face au Big Show, Kaval n'est plus en état de se battre. Mais Kaval déclare qu'il n'a pas besoin de baby-sitter (toujours avec sa voix qui nous rappel avec mélancolie Shawn Michaels) et qu'il est prêt à battre le mystérieux catcheur, donc le physique nous rappel étrangement Sébastien Ch
abal, avec des rastas
Long accepte et le match commence, mais Kaval n'est en effet pas en état de combattre, et le nouveau venu délivre un DDT assez remarquable au Kaval avant de délivrer le tombé et d'empocher l'avant dernier billet pour Bragging Rights.

La carte nous apprend qu'il se nomme Tyreke Reks, et on peut dire que son arrivée est réussie !


Le dernier billet se joue entre Kofi Kingston et Drew McIntyre, tout ce qu'il faut retenir c'est que Kofi n'avait pas beaucoup envie de jouer, McIntyre toujours aussi agressif ne laisse pas Kofi respirer, le Ghanéen délivre tout d'un coup son Trouble in Paradise et remporte le dernier billet en moins de 3 minutes !
 
L'équipe du Big Show est au complète, elle s'aura donc composée de Rey Misterio, Alberto del Rio, Kofi Kingston, Edge, Jack Swagger et Tyreke Reks.

Kane et Paul Bearer arrive sur le ring, et Kane promet que lors du "Burried Alive Match" (enterrer vivant, à ne pas confondre avec Casket Match, ou il faut "juste" enfermé son adversaire dans un cercueil) qui l'opposera au Taker, il vaincra et promet l'enfer à son frère.

Le Taker arrive, repousse Kane et Bearer du Ring, allume les torches de l'enfer de Kane (quand Kane gagne il lève les bras puis les rabaisse et les torches s'allume et le ring devient rouge), Kane et Bearer s'apprête à sortir de l'arène quand le Taker déclenche un éclair qui fait lâcher l'Urne magique des mains de Paul Bearer.
 

Cet épisode de Friday Night Smackdown aura donc été passionant, avec de superbe combats, un régal.
 
Il a aussi dévoilé de grosses surprises et l'équipe de Smackdown (je rappel que rien n'est jamais définitif).
 

 

A tout de suite pour la Chronique qui récapitule la situation en vue de Bragging Rights !



16/10/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres